36 C
Foundiougne
February 19, 2020
Image default
Local Training

Procès-verbal de la réunion de bureau du 15/12/2019

page1image1794656

Association des Ressortissants de Foundiougne

 

171 Routes de Chaleins
01480 Messimy-sur-Saône
Tél: +33 663 25 58 63
Mail: arefoundiougne@gmail.com Site web: www.arefgne.com

Procès-verbal de la réunion de bureau du 15/12/2019

Ordre du jour:

  1. I-  Informations
  2. II-  BILAN ADMINISTRATIF ET FINANCIER
  3. III-  BILAN DES AUTRES COMMISSIONS

IV- Divers

Comme prévu, la réunion de bureau s’est tenue le 15 décembre 2019 via le groupe whatsapp du bureau exécutif. Les membres du bureau se sont joints au groupe pour dérouler l’ordre du jour énuméré ci-dessus. La réunion a débuté à 17 heures avec Bassirou Sarr comme président de séance et Babacar sall comme secrétaire de séance en remplacement du secrétaire général et son adjoint absents. La réunion a pris fin à 21 heures.

Informations

La réunion commence par les mots de bienvenus du président qui a salué la présence des membres du bureau et se dit réjouis de la tenue de la réunion. Néanmoins, il dit ne pas avoir d’information à faire passer parce qu’il communiquait constamment sur l’état d’avancement des démarches qu’il entreprenait et informait les membres du bureau des informations qu’il avait concernant l’association.

Le vice-président, Amadou Goudiaby, s’est posé la question de savoir pourquoi en l’absence du secrétaire général c’est le chargé de communication, Sékou Diamé, qui se charge d’accomplir ses tâches au lieu son adjoint, Birame Loum. Il estime qu’on devrait se concerter sur celui qui devrait le remplacer dans ses tâches ou bien au mois le consulter en sa qualité de secrétaire général avant de prendre certaines décisions. Le président et Babacar Sall sont intervenus sur la question du vice-président pour apporter des éclaircissements. Ils estiment que, parce qu’on n’a pas de nouvelles du secrétaire et de son adjoint depuis longtemps, il fallait qu’on se concerte pour organiser

page1image5800240 page1image3670640

une réunion vu qu’on est en mi-mandat et qu’on doit rendre des comptes à l’assemblé sur l’état d’avancement de la structure.

II- BILAN ADMINISTRATIF ET FINANCIER

Le président a commencé par féliciter tout le monde pour leur engagement vis-à-vis de l’association. Tout le monde a contribué au résultat que le bureau a fait à mi- parcours. L’association a eu un an le 26 novembre 2019. Durant cette année d’existence, plusieurs démarches ont été faites. Le bureau exécutif a été mis surpied. Pour l’élection du bureau, on a fait participer les membres de l’association par un vote via une plateforme en ligne (Doodle).

Des démarches ont été entreprises pour l’obtention d’un récépissé et d’un compte bancaire. Ils ont été tout deux eu au cours de l’année 2019. Des lettres d’informations ont été également distribuées à Foundiougne via le représentant de l’association, Aliou Loum, aux autorités pour leurs informés de l’existence de l’association.

Suite à l’exposé du président, le modérateur a demandé aux autres membres du bureau s’ils ont d’autres informations concernant ce point de bien vouloir les donner. Il s’en est suivi le bilan de la trésorière, Khodia Lom.
Khodia a fait un bref survol de l’état des comptes avec des captures d’écrans à l’appui. Elle a collecté les cotisations des cellules France, Espagne et Italie avec les 1.237 euros qui étaient détenus par l’ancienne trésorière, Seynabou Gadiaga. Au jour du 15/12 l’association a en caisse la somme de 4.378 euros.

Babacar Loum qui coordonne la cellule des Etats Unis ajoute qu’il vient de recevoir la cotisation de deux membres d’un montant de 240 euros ce qui fait la somme totale en caisse de 4.618 euros.

III-BILAN DES AUTRES COMMISSIONS

Pour la commission environnement, Babacar Sall s’est prononcé. Ils n’ont pas encore posé aucun acte, avec les membres de la commission. Néanmoins, ils sont en train de réfléchir sur un programme pour l’année 2020.
La commission sociale et santé, dirigée par Allée Mar a pris la parole pour dire que s’est difficile pour la commission de poser des actes parce que l’association n’a pas pour vocation d’intervenir dans des cas particulier ; donc ça serait difficile pour la commission de pouvoir faire quelque chose. Il rappelle également que la commission avait un projet qui pourrait intéresser une partie de la population de Foundiougne, mais une autre association à Foundiougne les a devancés.

Intervenir auprès d’autres commissions sous forme de collaboration pourrait permettre d’agir plus efficacement et de manière globale au service de la population

Foundiougnoise.
Pour la commission pédagogique qui avait fait une collecte de dons et une enquête au niveau de toutes les écoles de Foundiougne. Les dons ont bien étaient distribuées aux écoles avec la collaboration du représentant, de l’inspecteur de l’éducation et les représentants des établissements scolaires.
La commission a un autre projet, une journée de l’excellence à Foundiougne. Elle réfléchit dessus mais elle aimerait l’organiser au courant de l’année 2020.
Seyni Diagne intervient pour la commission culturelle. Il s’excuse d’amblé pour ne pas avoir posé un acte durant cette année. La commission culturelle a un projet à moyen et long terme pour la ville de Foundiougne c’est pourquoi elle est toujours en phase de réflexion sur les faisabilités tout en essayant de ne pas empiéter sur le programme des autres commissions.
Awa Diop intervient pour la commission sportive. La commission a déjà rédigé et budgétisé un projet. Il consiste à doter les associations sportives et culturelles de Foundiougne d’équipements sportifs et de primer les meilleures performances des « navétanes » de Foundiougne. Malheureusement, par faute de moyens lacommission n’a pas pu réaliser ce projet en 2019 mais ils sont toujours en réflexion sur les faisabilités avec les maigres moyens du bord.
Awa propose que les commissions réfléchissent ensemble sur les projets à mettre en œuvre ; ainsi elles auront plus de chances et de moyens de faire des actions. A cet effet, elle fait appel à toutes les commissions pour qu’elles se joignent à la leur pour plus d’efficacité.
La commission recherche de fonds n’a pas eu de bilan parce que la présidente, Fatou Aidara avait quitté le groupe pour des raisons personnelles. Personne n’a pu faire le bilan à sa place. Néanmoins on note qu’elle avait organisé une cagnote qui permis un tant soit peu de raffermir les liens entre les membres de l’association et de faire rentrer une somme dans la caisse de la structure.

IV-Divers

En divers, il était convenu de contacter ceux occupent des postes et qui sont absents en permanence. S’ils ne peuvent plus occuper leurs responsabilités qu’ils le fassent savoir.
On est tombé d’accord qu’on pourrait chercher des volontaires au niveau de la grande plateforme (groupe whatsapp AREF) pour qu’ils occupent les postes manquant.

Allée Mar et Sada Diagne ont suggéré de revoir la communication de l’association. Selon eux, c’est important d’organiser des réunions et se dire les choses telles qu’elles sont : « sans état d’âme ». Et que le chargé de communication devrait

intervenir le plus souvent dans le groupe pour s’adresser aux membres.
Babacar Sall, modérateurs et le président ont, pour mettre fin à la réunion, remercié tout le monde pour leur présence et salué l’engagement des membres du bureau.

Related posts

Croisade contre l’insalubrité: Les comités de quartiers mis à contribution à Foundiougne

AREF_admin

We Help Local Communities Maintain Their Own Water System

AREF_admin

Journée de salubrité organisée à Foundiougne

AREF_admin

1 comment

AffiliateLabz February 15, 2020 at 9:41 pm

Great content! Super high-quality! Keep it up! 🙂

Reply

Leave a Comment